samedi 29 avril 2017

Mai enfin !


Cette fois j'y suis, enfin presque .
Départ prévu lundi avec l'arrivée du mois de mai.
J'avais pendant un temps envisagé d'attendre après le 7mai, suite à une histoire de "tour" dont on se pose la question sur l'issue.

Et puis mon "tour" à moi, il est atlantique  mais ... de là à devenir un "gars de la marine" ...
Mon bulletin ira bien dans l'urne, par procuration ...
Un petit SMS sur Iridium le 7 mai vers 18 heures T.U (20 heures métropole) me suffira bien pour savoir dans quelle sorte de pays je vais revenir.

Et c'est un autre bulletin auquel je m'intéresse désormais.
La prévision météo est plutôt bonne pour les premiers jours avec un vent d'Est d'une quinzaine de nœuds et une houle modérée, perspective de faire route Nord-Nord-Est au "bon plein", une allure généralement assez agréable.

Pour la suite, on verra l'évolution.


La carte de prévision de surface à 48 heures (lundi) de l'atlantique hémisphère nord.
j'ai rajouté en rouge la ligne directe vers les Açores, et encerclé en vert la zone anticyclonique (hautes pressions),répartie en deux sur la latitude 30 degrés nord. Idéalement on l'aime centrée sur les Açores pour bénéficier de vents sud-ouest.( les vents dans un anticyclone en hémisphère Nord tournent dans le sens des aiguilles d'une montre).
Plus haut dans l'hémisphère nord, fait pas bon y aller pour le moment, belle grosse dépression stationnaire (STNRY), et les indications STORM à l'Est de Terre Neuve et  DVLPG STORM  (developing storm = tempête en développement), un peu au dessus des Açores, mais une zone où je ne serai pas avant une bonne quinzaine de jours ...alors d'ici là ...on y va.




Une autre vision, ici par superposition du fichier GRIB ( données numériques des champs de vents et des pressions) sur la carte et la route dans le logiciel de navigation. Ici lundi 1/5 à 18heures
Ceci dit les fichiers GRIB sortent des (puissants ..) calculateurs des centres météo, mais ce sont des données issues des "modèles numériques" pas encore analysées par un prévisionniste ... donc à considérer comme une partie des indications de l'évolution, mais pas vraiment suffisantes, les cartes d'analyse comme celle plus haut sont indispensables.

Ceci dit, j'ai opté pour la solution du routage à terre. Le premier bulletin avant départ envoyé par Michel mon routeur météo:
01/05
Vent E 13-18noeuds
Averses grains possible
Houle NE 1.7mètre 8secondes
Pression 1016hpa 


02/05
Vent E 13-18noeuds
Houle ENE 2mètres 12secondes
Pression 1017hpa 


03/05
Vent E 13-17noeuds
Houle ENE 1.6mètre 10secondes
Pression 1019hpa

Une fois en route, je lui enverrai quotidiennement ma position et il m'enverra en retour un bulletin et un waypoint de routage.
ça me permet d'envisager cette route retour avec une certaine sérénité et de me focaliser sur la marche du bateau, en solitaire ça me semble une forme de "confort" bien intéressante pour attaquer les quelques 2200 milles nautiques qui me séparent des Açores.
Je pense que je continuerai dans la mesure du possible à charger des infos météo en même temps, ça me permettra de suivre en parrallèle et de comprendre la logique de routage par un pro à terre ... ça devrait être intéressant et formateur sans doute.

Difficile de prédire à l'avance la durée de cette traversée, de l'ordre de la vingtaine de jours à priori, on n'est plus sur l'autoroute des alizés au vent arrière, mais dans un système météo plus aléatoire.  
Ceux qui en ont plusieurs à leur actif disent souvent à propos de cette transat retour qu'elle n'est jamais pareille de l'une à l'autre.
Faudra-t-il monter très Nord jusqu'à frôler les Bermudes comme le font certains, avec un rallongement notable de la distance à parcourir, pour aller chercher des vents d'ouest ?
Certains envisagent d'y faire escale, pour ma part j'éviterai d'autant que s'y tient la Coupe de l'America en mai et juin ...
Pourrai-je coller à la route orthodromique, la plus courte ?



Vu comme ça, ça fait un bout !
La route orthodromique ... légèrement courbe ... car sur une projection à plat de la rotondité de la terre, le plus court chemin d'un point à un autre n'est pas la ligne droite.
à gauche de l'image, la position des Bermudes ... un bon détour tout de même. Une bonne option possible par contre quand on part par exemple des Iles Vierges


Côté lecture, grâce à un ami j'ai chargé la tablette liseuse de non moins de 1600 livres !
Une vraie bibliothèque qui ne tiendrait pas à bord de Nomade en livre classique. De quoi tenir.


côté alimentation un aperçu de la partie conserves,
de quoi tenir aussi ...

J'enverrai sans doute quelques petits messages sur le blog de temps en temps.

Dernières bises carribéennes à toutes et à tous.

1 commentaire:

Vos commentaires ou messages sont les bienvenus ici.